Formations
pour l'expertise
internationale

Les formations

Expert(e) Foncier & Agricole

farm-1305828_1280

Activités

L’expert foncier et agricole est un généraliste du droit de propriété formé à l’évaluation globale du patrimoine. En ce sens, il conseille les particuliers, les professionnels et les collectivités, intervient dans la résolution amiable ou judiciaire de litiges et peut être amené à exercer en tant qu’arbitre. L’expert foncier et agricole est un homme de terrain, rigoureux, méthodique et organisé, ayant de solides connaissances des domaines juridiques, agronomiques et techniques. Ses missions sont nombreuses et diversifiées :

 
  • Droit foncier: il intervient lors de donations, partages, successions, liquidations, expropriations, réorganisations foncières …
  • Estimations immobilières: il estime en milieu urbain ou rural les immeubles bâtis et non bâtis, commerciaux, industriels, agricoles, installations de loisirs …
  • Valeurs locatives et mobilières: il estime les valeurs locatives d’habitation, les fermages, les loyers commerciaux, les fonds de commerce, la valeur des parts de sociétés, du capital d’exploitation …
  • Expropriations, études: il accompagne le client lors de négociations et dans la gestion de dossiers de contentieux, d’expropriation, de préemptions … et réalise des études techniques et patrimoniales.
  • Agronomie, environnement: il effectue les comptes de sortie de ferme, rédige les états des lieux, réalise des études techniques d’impact, calcule les préjudices et indemnités de sinistres …

Débouchés

L’expert foncier et agricole est un professionnel libéral, indépendant de l’administration, des établissements publics, des banques et des assurances, exerçant ses fonctions pour le compte de particuliers, d’entreprises ou de collectivités et intervenant autant en milieu rural qu’urbain. Il opère en étroite collaboration avec les notaires, avocats ou experts-comptables, tant dans un cadre amiable que judiciaire.  Il peut également être expert près des Cours d’appel, des tribunaux administratifs ou de la Cour de cassation.

Objectifs de formation

Former des experts de haut niveau capables de :  
  • Évaluer les immeubles bâtis et non bâtis, estimer les valeurs locatives et mobilières
  • Réaliser des études techniques, patrimoniales et d’impacts environnementaux
  • Apporter des solutions pérennes relatives aux biens, aux familles et au droit des sols
  • Accompagner le client dans la négociation et la gestion de dossiers juridiques
  • Mener une expertise
  • Comprendre les exigences de la profession d’expert et intégrer les enjeux nationaux et internationaux à l’exercice de leurs fonctions
  • Gérer et développer leur cabinet d’expertise

Cycle de formation

I. Réaliser une expertise foncière
  • Expertise appliquée au métier
  • Maitriser l’aménagement du territoire
  II. Répondre à la demande topographique et proposer des solutions
  • Tenir compte des aspects topographiques
  • Préconiser des solutions tenant compte des aspects juridiques
  III. Évaluation et estimations technico-économiques
  • Économie de l’agronomie
  • Aménager le territoire agricole
  • Fonction et valeur des sols urbains
  • Évaluer un bien foncier
  IV. Gérer et développer son cabinet d’expertise
  • Gérer son cabinet
  • Développer son activité

Durée de formation

  • 322 heures de face à face pédagogique
  • Soit 46 jours de formation, répartis sur 10 à 12 mois
  • Soit 10 à 12 sessions de 3 à 5 jours par mois

Validation

La formation débouche sur l’obtention du Titre d’Expert Foncier & Agricole et l’inscription au Tableau de l’Ordre des Experts Internationaux. Pour valider le titre, l’ensemble des unités de compétences qui composent la formation doivent être acquises. Les modalités d’évaluation sont déterminées en collaboration avec le centre de formation régional et les formateurs. Il peut s’agir d’un examen écrit, d’un entretien oral et/ou de la rédaction d’un mémoire. Un rapport de fin de formation est également demandé au stagiaire.

 

L’Institut des Experts Internationaux de France, organisme certificateur, délivre un certificat de formation. En cas de formation délocalisée, le partenaire sur place peut être co-signataire des documents ou remettre sa propre attestation.

Renseignements et inscription

Candidatures