Formations
pour l'expertise
internationale

Les formations

Expert(e) en Urbanisme

city-1487759_1280

Activités

L’expert en urbanisme intervient pour l’État, les collectivités territoriales ainsi que les décideurs publics ou privés avec pour objectif la création, la transformation ou la réhabilitation des espaces urbains. Sa démarche est transversale, à la fois sociale et spatiale. Il intervient en amont du projet en collectant, exploitant et analysant des données socio-économiques, démographiques, foncières, politiques, règlementaires et environnementales. Il conçoit les projets urbains, élabore des études de faisabilité techniques, traduit le projet de territoire en procédures opérationnelles, assure la maitrise d’œuvre et/ou y participe. Il peut être amené à prendre en charge les réunions de concertation-participation accueillant élus et usagers et à assister la communication pédagogique du projet. L’expert en urbanisme conseille, étudie, évalue et réalise des audits en matière de gestion urbaine et de management des risques et des impacts pour assurer l’efficacité et la cohérence des projets urbains d’un point de vue technique, sociétale, économique, juridique et environnemental.

  Les compétences et savoir-faire de l’expert en urbanisme sont multiples et transversaux.   Compétences techniques :
  • Très bonnes connaissances du code et des procédures urbanistiques, de l’aménagement territorial, de l’environnement et de la gouvernance des territoires
  • Maitrise du code des marchés publics, de la réglementation européenne ou par pays, des procédures de montages juridiques et économiques
  • Maitrise des schémas directeurs d’aménagement urbain
  • Connaissance des outils cartographiques, de bases de données et compréhension de ceux de la communication
  • Coordination et gestion de projet
  • Capacité de management d’équipes pluridisciplinaires
  Aptitudes professionnelles :
  • Initiative, innovation et créativité dans l’élaboration de projets
  • Travail en équipe et coordination d’acteurs (partenaires, usagers, habitants, etc.)
  • Analyse approfondie pour l’adaptation des projets aux spécificités des territoires
  • Méthode et rigueur
  • Excellent contact relationnel

Débouchés

L’expert en urbanisme peut avoir un domaine d’activité préférentiel (les déplacements, la gestion de l’habitat ou la programmation urbaine, par exemple), mais il possède nécessairement une approche généraliste et transversale faisant appel à l’ensemble des compétences requises pour aborder l’urbanisme. Ses activités peuvent s’inscrire dans différents types de structures, telles que les sociétés d’urbanisme (privées), les cabinets d’expertise libéraux, les bureaux d’études, les collectivités territoriales, les agences publiques ou parapubliques d’urbanisme, les sociétés d’aménagement privées, publiques ou d’économie mixte ou encore pour un maitre d’ouvrage, etc.

Objectifs de formation

  • Acquérir ou développer des connaissances et des compétences nécessaires à l’exercice du métier d’expert en urbanisme ;
  • Dans un environnement globalisé et en perpétuelle mutation, intégrer ou actualiser ses connaissances relatives aux évolutions technologiques, réglementaires, économiques et sociétales venant transformer le métier d’expert en urbanisme ;
  • Être capable de gérer et de développer son activité à l’international en maitrisant les outils du marketing, de la communication et du management.

Cycle de formation

I. Expertise en urbanisme
  • Expertise appliquée au métier
  • Maitriser les bases de l'urbanisme
  II. Projet urbain
  • Diriger un projet urbain
  • Mettre en place un projet d'urbanisme durable
  III. Conseil en urbanisme
  • Maitriser les techniques de conseil
  • Savoir communiquer
  IV. Gestion et développement du cabinet d'expertise
  • Gérer son cabinet
  • Développer son activité

Durée de formation

  • 252 heures en face à face pédagogique
  • Soit 36 jours répartis sur 9 mois
  • Soit 9 sessions de 3 à 5 jours

Validation

La formation débouche sur l’obtention du Titre d’Expert International en Urbanisme et l’inscription au Tableau de l’Ordre des Experts Internationaux. Pour valider le titre, l’ensemble des unités de compétences qui composent la formation doivent être acquises. Les modalités d’évaluation sont déterminées en collaboration avec le centre de formation régional et les formateurs. Il peut s’agir d’un examen écrit, d’un entretien oral et/ou de la rédaction d’un mémoire.

L’Institut des Experts Internationaux de France, organisme certificateur, délivre un certificat de formation. En cas de formation délocalisée, le partenaire sur place peut être co-signataire des documents ou remettre sa propre attestation.

Renseignements et inscription

candidatures