Formations
pour l'expertise
internationale

Les formations

Expert(e) en Patrimoine Architectural

architecture-756150_1280

Activités

L’expert en patrimoine architectural analyse, diagnostique et apporte des solutions pérennes en matière de conservation, de valorisation et de restauration de biens bâtis relevant du patrimoine architectural, en tenant compte de critères architecturaux, culturels, juridiques, socio-économiques, politiques et techniques. Il planifie et propose un suivi des travaux de réhabilitation ou de valorisation des constructions en collaboration avec les architectes, les maitres d’ouvrage, les ingénieurs en bâtiment … Il joue également un rôle de médiateur entre les restaurateurs et les décideurs publics ou privés.

  L’expert en patrimoine architectural associe des compétences en archéologie, Histoire de l’art, architecture, d’ingénierie et de droit. Ses savoir-faire sont multiples et transversaux :  
  • Évaluer le potentiel archéologique et culturel d’un bien patrimonial
  • Maitriser les méthodes d’investigation et de relevé archéologiques
  • Connaitre les règlementations nationales, européennes et mondiales en matière de préservation et de restauration du patrimoine
  • Maitriser la conception et le pilotage de dossier de restauration auprès des décideurs
  • Évaluer les risques naturels de dégradation des bâtis patrimoniaux
  • Savoir travail en équipe pluridisciplinaire
  • Maitriser les techniques de restauration
  • Analyser, diagnostiquer et apporter des solutions en matière d’environnement urbanistique et de réhabilitation

Débouchés

Chaque expert en patrimoine architectural peut avoir un domaine d’activité préférentiel lié à un type d’architecture ou à une activité particulière, mais tous ont une approche généraliste et transversale faisant appel à l’ensemble des compétences requises pour aborder les questions de réhabilitation des biens bâtis patrimoniaux. Ses activités peuvent s’inscrire dans différents types de structures, telles que les sociétés et les bureaux d’études d’architecture, de maitrise d’ouvrage, d’économistes de la construction, les collectivités territoriales, les administrations …

Objectifs de formation

  • Acquérir ou développer des connaissances et des compétences nécessaires à l’exercice du métier d’expert en patrimoine architectural : le repérage des styles, l’analyse de la qualité, de la valeur intrinsèque et de l’état des œuvres patrimoniales architecturales en vue d’établir un bilan et une programmation des travaux de réhabilitation et de valorisation.
  • Dans un environnement globalisé et en perpétuelle mutation, intégrer ou actualiser ses connaissances relatives aux évolutions technologiques, réglementaires, économiques et sociétales venant transformer le métier d’expert en patrimoine architectural ;
  • Être capable de gérer et de développer son activité à l’international en maitrisant les outils du marketing, de la communication et du management.

Cycle de formation

I. Maîtriser le métier d'expert en patrimoine architectural
  • L'expertise appliquée au métier
  • Maitriser la législation relative au patrimoine bâti
  • Maîtriser les variables de l'architecture durable de pays de Kemet à l'architecture virtuelle
  II. Évaluer les biens immobiliers relevant du patrimoine architectural
  • Tenir compte des aspects économiques
  • Évaluer un bien immobilier patrimonial
  III.  Restaurer et valoriser les biens immobiliers  relevant du patrimoine architectural
  • Restaurer
  • Valoriser
  IV Gérer et développer son cabinet d'expertise
  • Gérer son cabinet
  • Développer son activité

Durée de formation

  • 280 heures de face à face pédagogique
  • Soit 40 jours répartis sur 10 mois
  • Soit 10 sessions de 3 à 5 jours

Validation

La formation débouche sur l’obtention du Titre d’Expert International en Patrimoine Architectural et l’inscription au Tableau de l’Ordre des Experts Internationaux. Pour valider le titre, l’ensemble des unités de compétences qui composent la formation doivent être acquises. Les modalités d’évaluation sont déterminées en collaboration avec le centre de formation régional et les formateurs. Il peut s’agir d’un examen écrit, d’un entretien oral et/ou de la rédaction d’un mémoire.

L’Institut des Experts Internationaux de France, organisme certificateur, délivre un certificat de formation. En cas de formation délocalisée, le partenaire sur place peut être co-signataire des documents ou remettre sa propre attestation.

----------------------------------------------------------- Renseignements et inscription : candidatures