Formations
pour l'expertise
internationale

Les formations

Expert(e) en Agronomie

tree-1002167_1280

Activités

Les préoccupations contemporaines liées à la dégradation des ressources naturelles (baisse de fertilité des sols, pollution des eaux, érosion, perte de biodiversité domestique …) occasionnée par l’industrialisation de l’agriculture ont amené l’expert en agronomie à démultiplier son champ d’action. Génétique, nutrition, alimentation humaine et animale, microbiologie ou encore virologie … quelle que soit sa spécialité, l’expert agronome poursuit un seul objectif : développer une agriculture compétitive, durable et sûre en tenant compte des enjeux sociétaux, territoriaux et environnementaux.

Afin d’optimiser les systèmes de production tout en respectant les équilibres naturels, l’expert en agronomie analyse et diagnostique les agrosystèmes et élabore des programmes d’action en vue d’apporter des solutions pérennes. De la création de matières agricoles à la consommation, il exerce des responsabilités d’expertise technique sur l’ensemble des mécanismes du vivant (agriculture, pêche, sylviculture, aménagement du territoire, environnement …) ainsi que sur la transformation des produits agricoles et leur distribution.

Médiateur entre les sciences du vivant et les techniques agricoles, l’expert agronome conseille les acteurs de l’agronomie et de l’agriculture dans leurs pratiques en matière d’innovation, de santé publique, d’investissement financier ou de développement durable.

  Parmi les compétences et aptitudes de l’expert en agronomie :  
  • Connaissances pointues en Sciences du vivant et du sol, Génie de l’environnement et Biotechnologies
  • Maitrise des pratiques de productions animale et végétale
  • Maitrise des outils mathématiques, statistiques et informatiques
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Gestion de projets, organisation, rigueur
  • Connaissances en Économie, Marketing et Management
  • Maitrise des techniques de Conseil et de Communication

Débouchés

Chaque expert en agronomie peut avoir un domaine d’expertise préférentiel lié à un type de projets (améliorer les pratiques agricoles, aménager un territoire rural, optimiser la traçabilité des produits agricoles …) ou à une activité particulière (diagnostic technique, conseil en innovation, management de la Qualité…) mais tous ont une approche généraliste et transversale faisant appel à l’ensemble des compétences requises pour aborder l’agronomie. Ses activités peuvent s’inscrire dans différents types de structures telles que les industries agroalimentaires, les organismes scientifiques, les collectivités territoriales, les laboratoires, les Chambres d’agriculture, les cabinets d’expertise libéraux, les bureaux d’études …

Objectifs de formation

Former des experts de haut niveau capables de :  
  • Étudier, analyser et comprendre les enjeux et les risques relatifs aux agrosystèmes complexes
  • Proposer des systèmes de production durables tenant compte des populations locales, des territoires et de l’environnement
  • Proposer des systèmes de production, de stockage et de transports garantissant la qualité, la sécurité et la traçabilité des produits alimentaires, tout en préservant les territoires

Cycle de formation

I. Diagnostiquer les agrosystèmes complexes
  • Risques et enjeux
  • Politiques agroalimentaires
  II. Mettre en place des agrosystèmes
  • Diagnostic
  • Plan d’action
  III. Expertiser la production des agrosystèmes
  • Pertinence et productivité
  • Santé, traçabilité et distribution

Validation

La formation débouche sur l’obtention du Titre d’Expert International en Agronomie et l’inscription au Tableau de l’Ordre des Experts Internationaux. Pour valider le titre, l’ensemble des unités de compétences qui composent la formation doivent être acquises. Les modalités d’évaluation sont déterminées en collaboration avec le centre de formation et les formateurs. Il peut s’agir d’un examen écrit, d’un entretien oral et/ou de la rédaction d’un mémoire.

L’Institut des Experts Internationaux de France, organisme certificateur, délivre un certificat de formation. En cas de formation délocalisée, le partenaire sur place peut être co-signataire des documents ou remettre sa propre attestation.

----------------------------------------------------------- Renseignements et inscription : candidatures